Chez eux, la gourmandise est un joli défaut

30/11/2012 05:46

 

Chez-eux-la-gourmandise-est-un-joli-defaut_image_article_droiteArticle de la NR du 30/11/2012

http://www.lanouvellerepublique.fr/Toute-zone/Actualite/Economie-social/n/Contenus/Articles/2012/11/30/Chez-eux-la-gourmandise-est-un-joli-defaut

 

Stéphane et Rose vendent leurs produits dédiés à la décoration de la pâtisserie partout en France et même en Europe.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En 2005, Rose et Stéphane ont eu l’idée de créer des produits pour rendre la pâtisserie plus rigolote. Le concept de ces deux jeunes parents cartonne.

 

Si vous êtes amateurs de pâtisserie, vous avez sans doute déjà craqué pour les jolis moules roses et dorés de la marque Scrapcooking®, en forme de pièce montée ou de nounours. Ce que vous ignorez sans doute, c'est qu'ils sont conçus ici, à Tours, par deux jeunes parents gourmands, qui ne manquent pas de flair.
Le parcours de Rose et Stéphane Brémard ressemble à celui de bien d'autres jeunes Tourangeaux, qui ont atterri à Paris, et, devenus parents, ont décidé de revenir sur leurs terres natales. Après la naissance de leur fille Églantine, Stéphane trouve un emploi dans la région, Rose démissionne de son poste dans les relations publiques. « J'ai eu beaucoup de mal à retrouver un emploi dans ce secteur, à Tours. »

Mille points de vente en France et en Europe

C'est à ce moment-là que le couple, qui ne manque pas d'idées, décide de développer sa propre affaire autour de la décoration de pâtisseries. « Nous sommes gourmands et curieux, admet Stéphane. On s'était rendu compte qu'il n'existait rien pour les particuliers. » Rose se met donc au travail, seule dans un premier temps. C'est chez elle qu'elle fabrique les premiers emporte-pièce à la main, prépare des colorants à la petite cuillère.
Le 1er janvier 2006, ils intègrent un premier local de 90 m2, à Tours Nord. C'est Rose qui va démarcher les boutiques spécialisées à Saumur, Angers, Poitiers… « Au début, ça n'intéressait pas beaucoup, c'était déjà la crise… » C'est l'enseigne Truffaut qui leur fait confiance en premier. Le succès n'a pas été immédiat, « les produits se sont installés petit à petit. »
Rose et Stéphane ne se découragent pas. « Les cinq premières années, tous les dimanches étaient consacrés à la réalisation de recettes, à la maison. On ne pouvait rien manger car il fallait garder les gâteaux pour les photos et les salons… » Leurs enfants sont mis à contribution. Églantine, 10 ans, et maintenant Ulysse, 3 ans, servent de modèles et s'affichent tout sourire sur les emballages de leurs produits. Une détermination qui porte ses fruits. En moins de sept ans, Rose et Stéphane ont mis sur le marché quelque 400 produits dédiés à rendre la pâtisserie plus amusante. Ils sont proposés dans près de 1.000 points de vente en France, mais aussi en Europe.
A l'étroit dans ses locaux tourangeaux, la société a pris ses aises dans la zone artisanale de Fondettes, dans un bâtiment flambant neuf de 2.500 m2. Scrapcooking emploie 16 salariés, tous amateurs de pâtisserie, bien sûr.
Une réussite assumée sereinement par le couple. « On a toujours su que ça allait décoller. »

www.scrapcooking.fr

A bientôt

Stéphane et Rose